AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIG BANG S'EST REFAIT UNE BEAUTÉ Very Happy ! N'OUBLIEZ PAS D'ALLER VOUS RECENSER Wink

Partagez | 
 

 (PLESKUN) Ou les grimaces de l'absolu infini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Vitriol Sous-terre

Admin
citation :
Alors je rameute mes vieux potes et on passe de chouettes soirées à écouter la machine à laver nous seriner Sweet and Low et Lessiveuses's Boogie ; et la sinistre écrémeuse, vivant fossile, aussi aigrie que du beurre de yak rance, cavale après l'aspi; feulant tel en léopard. La banlieue renferme assez d'horreurs pour rassasier un millier de castrats.


MessageSujet: (PLESKUN) Ou les grimaces de l'absolu infini    Mar 10 Jan - 19:36



Dràhal Prénom° Nom

SKILLINGTON ♦ 23 ANS ♦ FILS DE MILITAIRE ♦ PEPPERMINT ♦ YURI PLESKUN ♦ LIBRE

Papa est un général sévère et exigeant qui veux toujours offrir le meilleur à sa famille, et que sa famille lui offre le meilleur. Le problème c'est que Dràhal il n'a jamais trop réussi à suivre les consignes familiales. Troisième enfant d'une fratrie de cinq, il est surnommé le mouton noir, le boulet ou le nullard. Pas débrouillard à l'école et n'aimant pas franchement cela, sa paresse en plus l'a toujours empêché de s'intéresser au sport. Ah, si, Dràhal il aime bien fumer des joins sur les murets de Skillington avec ses potes et en sifflant les minettes. Bon avec papa qui menace de plus en plus sérieusement de vous couper les vivres sa forme une légère source de stresse... Mais bon vous savez, y'a bien maman qui enverra un chèque au besoin, non ?

Vitriol Light me up a cigarette and put it in my mouth
Nuit d'ivresse excessif, obscurité forestière peuplée d'étranges pierres tombales. Le petit humain titube, bière chaude à la main et fredonnement bourré aux lèvres. La taupe boudeuse ronchonne sur son mausolée, déçue que les vers de terre, ici, ne fassent que chatouiller le nez. Puis ils se repèrent, s'observent à quelques mètres de distance, remerciant la pleine lune de jouer les lampadaires impromptu. L'headcase mole saute ensuite sur ses pieds, trouvant son vis à vis tout à fait à son goût. Il a bien envie de le croquer. Miam miam. C'est bon vous croyez, le chauve humain avec un regard si sexy ? Dràhal n'a pas reculé, impossible, il était comme hypnotisé. Cet être dégingandé, marchant avec l'allure d'un asticot sous acide, qui est-il ? Ils veulent parler, mais un drôle de pressentiment lors intime de se la fermer. Jusqu'au levé du jour, les yeux dans les yeux ? Allons allons, quelle sale idée... Ils se sont jetés l'un sur l'autre, mordus, pris, embrassés et fait crier. Et quand le brouillard c'est levé, sans un nom, sans une phrase distingué Dràhal à prit la poudre d'escampette. Dire que les bleus et les traces de dents qui ornent son corps depuis l'ont fait flipper est un large euphémisme. Par contre Vitriol lui il a adoré et l'angoisse ne fait pas du tout partie de la palette de sentiments qu'il a ressentit. Alors, si jamais vous croiser un "chauve avec un corps plus sexy que les poupées machines-à-sous", surtout : sifflez Vitriol sans hésiter. Il vous filera un ver surprise ou deux en guise de remerciement bien sincère.


Dernière édition par Vitriol Sous-terre le Mar 10 Jan - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://oogie-boogie-road.forumgratuit.org

avatar
Vitriol Sous-terre

Admin
citation :
Alors je rameute mes vieux potes et on passe de chouettes soirées à écouter la machine à laver nous seriner Sweet and Low et Lessiveuses's Boogie ; et la sinistre écrémeuse, vivant fossile, aussi aigrie que du beurre de yak rance, cavale après l'aspi; feulant tel en léopard. La banlieue renferme assez d'horreurs pour rassasier un millier de castrats.


MessageSujet: Re: (PLESKUN) Ou les grimaces de l'absolu infini    Mar 10 Jan - 19:37

SCÉNARIO LIBRE ET TERMINÉ


Bien sûr que je couvrirai d'amour et de câlins la personne qui prendra mon scénario. Ce n'est pas à mettre en doute :loveit:.

Mais avant tout, je vous demande de choisir Dràhal parce qu'il vous inspire, parce que vous pensez pouvoir la faire grandir. En somme, que vous pensez pouvoir emmener ce scénario plus loin que la base ici transcrite. Comme réclamation bien classique je demanderai quelqu'un qui ne se déguisera pas en fantôme, la frustration de voir son scénart pris puis abandonné étant pire que celle de ne pas le voir prit, ainsi qu'une réponse minimum par semaine . Le nombre de lignes m'importe milles fois moins que la qualité, et moi-même j'usite plus aisément une réponse courte mais qui fait bouger les choses, qui rend le rp réellement intéressant. L'orthographe, écoutez, je suis loin d'être un Bescherelle ambulant, ni un dico, alors du moment que c'est pas des trucs trop énormes et que vous maitrisez la syntaxe, je vous aimes déjà I love you.

L'avatar, négociable ? Pourquoi pas oui, parce qu'on peux tout à fait ne pas aimer du tout Yuri. Mais alors je vous demandes qu'on en discute ensemble, histoire d'avoir un droit de veto. ( et d'oublier immédiatement la cast disney ou glee, ça se sera absolument non négociable What a Face)

Merci d'avoir lut tout ce baratin ainsi que le scénart ci-dessus . Si vous avez des questions, ma boite à mp est une vraie auberge .
Revenir en haut Aller en bas
http://oogie-boogie-road.forumgratuit.org
 

(PLESKUN) Ou les grimaces de l'absolu infini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» Un RP avec le Zéro absolu?
» Givre Absolu [Solitaire]
» Vers l'infini et l'eau de là
» L'habitant de l'infini - Hiroaki Samura (/!ATTENTION ÂMES SENSIBLE!\)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Big Bang :: RACINES DE PISSENLITS :: Rêves improbables :: scénarios de membres-