AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIG BANG S'EST REFAIT UNE BEAUTÉ Very Happy ! N'OUBLIEZ PAS D'ALLER VOUS RECENSER Wink

Partagez | 
 

 He's the devil at my door

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Vitriol Sous-terre

Admin
citation :
Alors je rameute mes vieux potes et on passe de chouettes soirées à écouter la machine à laver nous seriner Sweet and Low et Lessiveuses's Boogie ; et la sinistre écrémeuse, vivant fossile, aussi aigrie que du beurre de yak rance, cavale après l'aspi; feulant tel en léopard. La banlieue renferme assez d'horreurs pour rassasier un millier de castrats.


MessageSujet: He's the devil at my door    Dim 1 Jan - 23:52

Vitriol Lethé² Sous-terre

"J'amasse des je t'aime quand je m'endors sur tes genoux."
Vitriol est le nom qui m'a été donné. Né le neuf octobre à Skellington, je suis par conséquent âgé de 120 ans. Pour tout avouer, je suis Dralsexuel, emmerdé et je vis en communauté. Depuis toujours, je suis asticoteur-pro. Franchement, c’est pas mal, je m’en sors plutôt bien. Sinon, je trouve que je ressemble à Cole Mohr. Enfin, on dit de moi que je sens lefoam
"help help & run"
j'aime ▬ L'odeur du vent d'hiver en été, le gout du fer rouillé, l'odeur des culottes mouillés, le gout des bites après l'amour, l'odeur du creux du cou des garçons chauves aux yeux bleus, le gout des lèvres mordues jusqu'à saignée, l'odeur de l'essence, le gout des petite cuillère à expresso, l'odeur des pieds de bébé humains, le gout des racines de nocturnaline confites, l'odeur du désir musqué, le gout de sa langue après un éclat de colère, l'odeur des femmes qui cuisinent...
j'aime pas ▬ Je n'aime pas ne pas aimer, ne pas apprécier ou encore honnir définitivement quelque chose. Je suis capable au fond d'apprécier à peu près tout, de changer d'avis. Éternel inconstant j'allonge d'heures en heures, de jours en jours la liste des choses qui me donne le sourire ou me font vibrer. Les places change, la haine ne fait pas partie de mes capacités réalistes.
que penses-tu des humains ? ▬ J'aime ces bêbêtes étranges et coincées, ces tas de travailleurs acharnés qui semblent souvent oublier que le plus important c'est de s'amuser. Ma mère depuis tout petit m'a bercé d'histoire d'aventure humaines, de leur contes et leur coutumes.
"Jalouse jalouse des fleurs et du vent... "
Je le dis toujours mais, non, décidément, j'aime pas la majorité. Ma dope je peux l'acheter chez le pharmacien sans ma carte d'identité. Mes clopes ouai, mais bon, j'ai pas le gueule d'une gamine donc j'aurai toujours pus me démerder. J'en ai piquer des crises de nerfs pour venir à bout d'ce projet. Putain de dieu. Bon... Vous aurez aussi compris que j'suis aisément vulgaire et tordu, pourtant j'suis assez douce et maternelle pour ceux qui me connaissent. Vivotant en co-loc entre la codei et les cendar renversé, j'envisage de m'inscrire en fac de ciné (quand le fac voudra de moi, quelle idée d'aller avant en prépa d'école privé ?!). Je râle, je peste, mais à priori je ne mord que Para Bellum What a Face. Appelez Cam plutôt que Smoky doe, question de sympathie plus aisée dans ses conditions I love you.


Dernière édition par Vitriol Sous-terre le Mer 11 Jan - 17:47, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://oogie-boogie-road.forumgratuit.org

avatar
Vitriol Sous-terre

Admin
citation :
Alors je rameute mes vieux potes et on passe de chouettes soirées à écouter la machine à laver nous seriner Sweet and Low et Lessiveuses's Boogie ; et la sinistre écrémeuse, vivant fossile, aussi aigrie que du beurre de yak rance, cavale après l'aspi; feulant tel en léopard. La banlieue renferme assez d'horreurs pour rassasier un millier de castrats.


MessageSujet: Re: He's the devil at my door    Dim 1 Jan - 23:52

Dans l'amertume âcre de mon tabac, il y a le goût des mots que tu disais tout bas.

ILS GROUILLENT SOUS TERRE, SE CACHE ET SE TORTILLE CHUCHOTANT AU MOINDRE BRUIT DE PAS. LES SALOPS, LES CACHOTIERS, HURLEURS SILENCIEUX DES TROUS HUMIDES, SURTOUT JAMAIS ENSANGLANTÉS. VERS DE TERRE, VERS DE VERRE, ÉFFILER COMMES DES RASOIRS DANS MON CERVEAU DE CAVE DE COMPTOIR.

Vêtu en tout et pour tout d'un caleçon agrandi, je rampe dans le dégueuli terrestre, il a bruinnassé y'a moins d'une heure, le nez dans les crottes de cafards toxiques. Respiration intense, je sniffe l'air lourd et marécageux de ce coin isolé de la forêt. J'aime chercher moi-même mes vers surprises. Quelle plaisir, incomparable, inégalable, que de se prendre un chien enragé, scrutant les litres de boue avec avidité. La pupille avale des tonnes de bruns, de chiures planétaire jusqu'à c'que la lumière soit. Arc-en-ciel qu'on distingue à peine et avec peine. Palichon, tremblotant, il circule au rythme des ondulation de l'insecte. Je l'attrape sans délicatesse puis le fourre dans un sac en toile de Durshana, offert en guise de paiement par Sad lors de notre dernière transaction. Le ver de terre gigote dans le tas grouillant d'une bonne vingtaine de ses paires. J'rigole tout seule, hystérie misanthrope et passagère, en pensant qu'ils ressemblent à une grosse luciole ondulante. Hilarité grossissante, énorme, jusqu'à l'explosion qui me ravage les membres. Je tremble tellement j'me bidonne. Puis je repart en chasse. J'ai très envies d'avoir encore des bouteilles de liqueur de boues à l'oeil moi...
bannière par (c) tumblr.
Revenir en haut Aller en bas
http://oogie-boogie-road.forumgratuit.org
 

He's the devil at my door

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» KNOCK ON YOUR DOOR ♣
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» Alignement NewJersey Devil
» Supernatural;; Sympathy For The Devil
» [Defense Devil] Présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Big Bang :: RACINES DE PISSENLITS :: Savoir faire bouh :: fiches validées-